Australie : le groupe Etat islamique revendique l’attaque au couteau à Melbourne

L’assaillant, qui a également fait deux blessés, est mort à l’hôpital après avoir été touché par un tir de police. Des bouteilles de gaz ont été retrouvées dans son véhicule, qui a pris feu mais n’a pas explosé.

Le groupe Etat islamique a revendiqué via son agence de propagande Amaq l’attaque au couteau qui a fait, vendredi 9 novembre, un mort et deux blessés, dans le centre de Melbourne (Australie). La police australienne avait annoncé avoir découvert des bouteilles de gaz dans le véhicule du tireur, qui a pris feu sur les lieux mais n’a pas explosé.

L’assaillant a succombé à ses blessures à l’hôpital après avoir été touché par un tir de la police. Le suspect était connu des services de renseignement, ont expliqué les forces de l’ordre. « Trois personnes ont été poignardées », avait expliqué un peu plus tôt un responsable de la police lors d’un point presse. « Malheureusement, une d’entre elles est décédée sur les lieux. Les deux autres sont actuellement à l’hôpital », a-t-il affirmé, sans préciser la gravité de leurs blessures.



Les policiers avaient intialement été appelés car une voiture était en feu dans la rue de Bourke Street, vers 16 heures (heure locale). Sur les lieux, « ils se sont trouvés face à un homme brandissant un couteau et les menaçant ». « La police a tiré sur cet homme, touché au torse, et il est hospitalisé dans un état critique », expliquait alors la police. Elle a depuis annoncé sa mort.

Dans un premier temps, un responsable de la police avait expliqué qu’il n’y avait « aucun lien connu avec le terrorisme pour le moment ». Une équipe de démineurs était intervenue sur les lieux de l’attaque. Le véhicule en flammes a été éteint.

Posté depuis https://www.francetvinfo.fr/monde/asie/australie-plusieurs-personnes-poignardees-a-melbourne-un-suspect-arrete-sur-les-lieux_3025719.html#xtor=RSS-3-[monde]