France 24

Kenya : mort suspecte de la militante des droits humains Caroline Mwatha

Au Kenya, le corps sans vie d’une activiste défenseure des droits de l’Homme a été retrouvé à la morgue de Nairobi, une semaine après sa disparition. Selon la police, Caroline Mwatha, qui travaillait à Dandora, un quartier pauvre de Nairobi, serait décédée des suites d’un avortement raté. Une version officielle accueillie avec scepticisme par bon nombre de ses proches et de ses collègues qui réclament une autopsie indépendante. Ils craignent qu’on ait cherché à faire taire la militante, comme d’autres avant elle. Caroline Mwatha enquêtait sur des violences policières, des disparitions forcées et des exécutions extra-judiciaires fréquentes au Kenya, un travail dangereux pour lequel de nombreux activistes ont déjà été menacés, violentés ou enlevés. D’après les données collectées par Caroline Mwatha, 21 jeunes de Dandora auraient été tués par la police en 2018. Aucune enquête n’a été ouverte.



Trouvé ici :
https://www.france24.com/fr/video/20190213-kenya-mort-suspecte-militante-droits-humains-caroline-mwatha