Russia Today France

Nice : Christian Estrosi veut les noms des fichés S de sa commune

Le maire de Nice, Christian Estrosi, dont la ville a été durement frappée par l’attentat terroriste du 14 juillet 2016, a déploré au micro de Jean-Jacques Bourdin sur BFMTV/RMC le 10 avril ne pas avoir accès aux informations relatives aux personnes fichées S sur sa commune.



Interrogé sur cette liste des fichiers S présents à Nice par l’animateur, le ténor niçois a répondu : «Je la réclame, je ne l’ai pas. Dans d’autres pays, la Belgique par exemple, lorsqu’un fiché S est logé quelque part, l’Etat, la Justice, le signalent au bourgmestre, c’est-à-dire le maire. Je demande à ce qu’il en soit ainsi en France. On fait appel à nous en tant qu’auxiliaires de sécurité au côté de l’Etat, qui seul a la responsabilité de la sécurité publique, en même temps, si nous voulons être de bons auxiliaires, donnons-nous les moyens de pouvoir identifier et d’avoir les moyens de surveillance à l’endroit où sont logés les fichés S, notamment, ou d’autres personnes radicalisées ou dangereuses sur le territoire de notre commune.»

Après une tentative d’attentat sur l’avenue des Champs-Elysées à Paris en juin 2017, Christian Estrosi avait demandé une rétention préventive des fichés S.

Lire aussi : Attaque au couteau à Paris : des ténors de la droite ravivent le débat sur l’expulsion des fichés S

Trouvé ici :
Source