Russia Today France

Notre-Dame, l’état des lieux : ce qui a été détruit, ce qui a été sauvé (VIDEO)

Vers 18h50, la flèche de la cathédrale, haute de 93 mètres, s’effondre. En quelques heures, une bonne partie du toit est réduite en cendres.



«L’ensemble de la toiture est sinistrée, l’ensemble de la charpente est détruite, une partie de la voûte s’est effondrée, la flèche n’existe plus», a résumé, le 16 avril, le lieutenant-colonel Gabriel Plus, porte-parole des pompiers de Paris. Les deux beffrois qui abritent les cloches ont, de leur côté, été épargnés.

«Globalement, la structure tient bon», mais des «vulnérabilités ont été identifiées notamment au niveau de la voûte», a souligné un peu plus tard le secrétaire d’Etat Laurent Nuñez, ajoutant que les travaux de sécurisation à l’intérieur du site dureraient environ 48 heures.

Plusieurs œuvres d’art ont pu être sauvées des flammes mais certaines n’ont pu être déplacées et restaient étroitement surveillées par les pompiers. La couronne d’épines et la tunique de Saint Louis, deux reliques très précieuses pour les catholiques, ont pu être sauvées.

«Les grandes peintures de Notre-Dame de Paris n’ont pas subi de dommages liés à l’incendie, mais plutôt aux fumées», a déclaré le ministre de la Culture Franck Riester. 

Lire aussi : La lutte acharnée des pompiers contre l’incendie de Notre-Dame de Paris en images insolites

Trouvé ici :
Source