Non classé

Derrière la percée des « gilets jaunes », des réseaux pas si « spontanés » et « apolitiques »

Il y a cinq mois exactement, le déclenchement éclair du mouvement s’est appuyé sur une colère bien réelle, mais aussi sur des réseaux militants préexistants. Enquête.



Trouvé ici :
Source